LE BARDE MAISTRALE.  DOMINIQUE-ANTOINE VERSINI.

LE BARDE MAISTRALE.

DOMINIQUE-ANTOINE VERSINI.

 

 Dominique Antoine Versini  est né à Marignana le 26 décembre 1872, il est mort à Ajaccio le 11 décembre 1950. 

Sous le pseudonyme de Maistrale, il a collaboré à différentes revues comme :

L’ avanti, La Corse, La  Jeune Corse, A  Muvra dans lequel écrivait Marcellu Alessandri de Chidazzo.

Avec Carulu  Giovoni , il fut le fondateur du journal  (LE  REVEIL  CORSE  en 1914) , dont la durée fut éphémère , puis de  (A  CORSICA   de 1915  à  1919) , qui était , en cette période des plus dramatiques pour  notre île, un journal destiné aux combattants corses .

Les principales productions de Maistrale antérieures à 1924 se trouvent réunies dans Risa e Canti , comme le poème «  Marignana  » que nous pouvons considérer comme un véritable cri d’ amour de l’ auteur pour notre village. 
 
Il écrivit également des sérénades, voceri, lamenti, ou nanne ne manquant ni de clarté, ni d’accent, avec de profonds sentiments ; quelques unes comme « u  cuccu »   furent très populaires.
 

Source : marignana.

Photo : Portait du barde Maistrale.

Simone BETTEVAUX 1941
Huile sur toile 73 x 60 cm
Don de monsieur et madame Bettevaux, parents de l?artiste en 1951 ;

 

Déposé par le Musée Fesch au musée d'ethnographie de Bastia de 1952 à 1999.

 

Retour à l'accueil