LES AIGUILLES DE BAVELLA HABILLÉES DE LEUR BLANC MANTEAU.

LES AIGUILLES DE BAVELLA HABILLÉES DE LEUR BLANC MANTEAU.

 

Les aiguilles de Bavella dominent le col du même nom à, reliant l'Alta Rocca à la côte est de la Corse.

Le massif est moins élevé et pourtant bien plus fréquenté que celui des aiguilles de Popolasca.

Le site se caractérise par des pics déchiquetés, de grandes murailles rocheuses et des pins tordus par le vent.

Au cœur du massif de Bavella, on trouve les sept tours d'Asinau :

- Punta di l'Acellu ;

- Punta di l'Ariettu ;

- Punta di a Vacca, la seule accessible au simple randonneur ;

- Punta di u Pargulu, séparée de la précédente par la Bocca di u Pargulu, empruntée par la variante alpine du GR 20 ;

- Punta Longa ;

- Punta Alta, la plus haute des aiguilles ;

- Punta Iolla, séparée de la précédente par la Bocca di u Santu.

 

Le massif de Bavella dans sa globalité culmine un peu plus au nord, à la Punta di u Furnellu et à la Punta Muvrareccia, tous deux à d'altitude.

Il est dominé par le grand sommet de la région, le Monte Incudine, et s'étend de la forêt de Tova au nord jusqu'au Monte Calva au sud, à la limite du massif de l'Ospedale, et pour ainsi dire jusqu'à Conca et la mer à l'est.

De l'Incudine au col de Bavella, le GR 20, après avoir atteint le refuge d'Asinau, passe au pied des aiguilles dans la vallée du Rizzanese mais une variante dite « alpine » permet de s'approcher des tours de Bavella, via la Bocca di u Pargulu.

Après le col de Bavella, le sentier entame sa descente vers Conca, via la Foce Finosa et le refuge d'i Paliri, au pied de la Punta Tafunata di i Paliri.

Source : A Muvrella Randonnées

Stephan Le Gallais

Retour à l'accueil