Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corse Images et Histoire

Corse Images et Histoire

Découverte de la Corse : ses paysages, sa Culture, son Histoire, sa Langue.

FÊTE NATIONALE BRETONNE LE 1er AOÛT.

FÊTE NATIONALE BRETONNE LE 1er AOÛT.

FÊTE NATIONALE BRETONNE LE 1er AOÛT.

Dès le règne de Noménoé, vers l'an 830, des raids de Vikings touchèrent la Bretagne et d'autres régions de France (ils tentèrent de prendre Paris en 845).
L'Armorique résista longtemps.
Mais l'assassinat de Salomon en 874 ouvrit une période de guerre civile qui facilita les incursions de Vikings.
Alain le Grand (Alan Re Bras, dernier Roi de Bretagne) en extermina près de Questembert en 888.
A sa mort, des hordes de barbares reparurent avec encore plus de violence.
Ils occupèrent toute la péninsule, les pays de Loire et bon nombre d'autres régions de France : aussi le Roi de France, pour faire la paix, reconnut en 911 leur chef Rollon comme Duc de Normandie, puis son fils Guillaume Longue-Epée.

Les Bretons sont violemment dépossédés par les envahisseurs. Les chefs de Bretagne, les machtyerns, les abbés, se réfugient en Angleterre ou émigrent vers la France, emportant avec eux les reliques des vieux saints bretons :

Mathédoï, fils d'Alain le Grand et comte de Poher, s'enfuit avec son fils Alain, surnommé plus tard Barbe-Torte, et un grand nombre d'hommes.

Un patriote, l'abbé Jean de Landévennec, revenu dans son monastère, prépare en secret les moyens que mettra en oeuvre un jeune vengeur en train de grandir à la cour du roi d'Angleterre son parrain : Alain, petit-fils d'Alain le Grand, et surnommé plus tard Barbe-Torte.
Vigoureux et intrépide, la légende raconte qu'enfant, dans les forêts de la vieille Angleterre, il poursuit et terrasse les sangliers et les ours avec un simple bâton.

En 936, Alain Barbe-Torte débarque à Dol sur les navires de son parrain, accompagné d'une troupe d'Anglais. Il y est rejoint par une armée de Bretons préparée par l'abbé Jean.

Il trouve dans les ruines du monastère de Dol une troupe de Normands en train de célébrer une noce.
Les attaquant à l'improviste, il les massacre jusqu'au dernier.

Apprenant qu'une autre troupe se trouve près de Saint-Brieuc, il s'y rend par la mer.

La tradition rapporte qu'il livre la bataille de Plourivo contre le chef viking Incon.
Les Normands y avaient établi un fort camp retranché (Castel Auffret).
La lutte est acharnée et dure tout le jour.
Les Normands ayant perdu beaucoup de monde, enfin repoussés par les Bretons, sont surpris dans leur retraite par la marée et sont submergés à Lancerf en Plourivo, au lieu-dit Toul-ar-c'houiled (trou des hannetons).
Ici comme à Questembert, pour éterniser le souvenir de cette mémorable journée, on érigea au milieu de la lande plusieurs croix qui subsistent encore.

Les Normands, qui se trouvaient dispersés dans toute la Bretagne, fuient.
Les Bretons viennent de toute part auprès d'Alain et le reconnaissent comme leur premier Duc.

Informé qu'une grande masse de Normands s'était réunie à Nantes, Alain chevauche jusqu'à cette ville.
Au confluent de l'Erdre et de la Loire, les barbares avaient établi une vaste place d'arme.
Ce grand terrain était appelé, d'après la Chronique de Nantes, le Pré Saint-Aignan ou Pré Anian.
La bataille débute.
Les Bretons sont repoussés, défaits, assoiffés. Barbe-Torte se met à genoux, lève les mains au ciel et supplie la vierge divine de leur donner une source.

Un des compagnons d'Alain creuse le sol et fait sourdre une fontaine. L'armée Bretonne, revigorée, reprend les armes et remporte la victoire.

Alain établit alors sa résidence ducale à Nantes.

Par la victoire remportée à Trans non loin des rives du Couesnon, le 1er août 939, il réussit à chasser les envahisseurs pour de bon.

Alain Barbe-Torte tombe malade en 952 et meurt après avoir convoqué les évêques, les comtes et les principaux seigneurs de Bretagne et leur avoir confié la garde de son fils.

Il est inhumé dans la basilique Notre-Dame de Nantes.

Texte et photo : Bretagnenet.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article