Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corse Images et Histoire

Corse Images et Histoire

Découverte de la Corse : ses paysages, sa Culture, son Histoire, sa Langue.

BATAILLE DE LEPANTE.

BATAILLE DE LEPANTE.

BATAILLE DE LEPANTE.

C'est le point d'orgue d'une croisade organisée par le pape en vue de libérer Chypre que le sultan Sélim II venait de conquérir après la capitulation des vénitiens à Famagouste le 1er août 1571.

Le 7 octobre 1571, dans le golfe de Patras, la coalition hispano-vénitienne, sous la direction de Don Juan d'Autriche, fils naturel de Charles Quint et demi-frère du roi d'Espagne Philippe II, inflige une sévère défaite à la flotte ottomane, dirigée par le grand-amiral Alī Pacha.

La bataille met aux prises 213 galères espagnoles et vénitiennes, et aussi maltaises, savoyardes, génoises, siciliennes, corses et quelques 300 vaisseaux turcs.

Cent mille hommes combattent dans chaque camp.

Dans le Cap Corse, Giacomo de Negroni arme personnellement une felouque et trois galères.

Ces bâtiments sortent en partie du chantier naval de Santa Severa.

C'est Giovanni Ambrogio de Negroni, qui commande la flottille corse basée à Macinaggio.

De là, les galères Patrone, Bastarda et Quarta partent rejoindre la flotte de la Sainte Ligue.

Les chrétiens remportent une victoire complète.

Presque toutes les galères ennemies sont prises.

L'amiral turc est fait prisonnier et décapité et 15.000 captifs chrétiens sont libérés, dont 600 corses.

Pour Venise, cependant, Lépante a le goût amer d'une victoire à la Pyrrhus.

Ruinée par l'effort de guerre et la suspension de son commerce avec l'Orient ottoman, la République se détache de ses alliés et négocie avec les Turcs.

En 1573, la conquête turque de Chypre est consacrée par un traité de paix passé entre l'empire ottoman et Venise.

Elle reconnaît la possession de Chypre, qui avait été pourtant son but de guerre, en échange de la reprise de son commerce.

Notons qu'un jeune soldat espagnol nommé Cervantès perd la main gauche pendant la bataille de Lépante :

« pour la gloire de la droite », dira-t-il plus tard,...Ne pouvant plus se battre, il écrira faute de mieux les aventures de Don Quichotte

Tableau : Andries Van Eertvelt - huile sur cuivre - 1629

Doc : Universalis. Herodote. Wikipédia. Antoine Laurent Serpentini.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article