Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corse Images et Histoire

Corse Images et Histoire

Découverte de la Corse : ses paysages, sa Culture, son Histoire, sa Langue.

SALAMANDRA CORSICA.

SALAMANDRA CORSICA.

SALAMANDRA CORSICA.

U Cateddu muntagnolu, Turcu montanu, Cadellu lurcu, Cane montile,....

Taille : entre 11 et 21 cm.
Longévité : jusqu’à 20 ans.

La salamandre corse, longtemps considérée comme une sous-espèce de la salamandre tachetée ( Salamandra ) du continent, est depuis peu passée au rang d’espèce à part entière.
Des études génétiques ont montré que la plus proche parente de notre Salamandre insulaire serait la Salamandre noire des Alpes dont elle aurait divergé voici cinq millions d’années.

La Salamandre de Corse est très facile à identifier : sa peau, noir luisant, est parsemée de taches jaunes (parfois orangées) irrégulièrement disposées.
Sa queue est cylindrique.
Au stade larvaire, on la distingue des larves d’Euprocte de Corse par la présence de tâches jaunes à la base des pattes.

A fin de se défendre, la salamandre peut sécréter à travers ses glandes à venins une substance toxique, le «samandarin».
Ce venin est inoffensif pour l’homme qui doit juste se laver les mains en cas de contact avec ces sécrétions.

En Europe, la salamandre était autrefois considérée comme un animal né des flammes.
Cela vient probablement du fait qu’ayant pour gite bûches ou
vieilles souches de bois, certaines ont pu ainsi être jetées au feu et se sont précipitées hors de l’âtre, recouvertes d’un mucus protecteur, faisant ainsi naitre cette légende.

Endémique de Corse, la Salamandre de Corse occupe une bonne partie de l’île depuis le Cap Corse au nord jusqu’à la montagne de Cagna au sud.
La plupart des observations se placent à moyenne altitude, entre 500 et 1300 m d’altitude, le record se situant à 1740m.

Doc : Conservatoire des Espaces Naturels de la Corse.
Photo : Philippe Libre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article