Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corse Images et Histoire

Corse Images et Histoire

Découverte de la Corse : ses paysages, sa Culture, son Histoire, sa Langue.

CONFRÉRIE SAINTE-CROIX. I CRUCIANI.

CONFRÉRIE SAINTE-CROIX. I CRUCIANI.

Confrérie Sainte-Croix

Cunfraterna Santa Cruci

Rencontre tous les lundis à 21 h à la chapelle Sainte-Croix, Porto-Vecchio.

              

    La confrérie de Sainte Croix (Santa Cruci) aurait été fondée, selon une tradition constante, à Quenza voici plus de 3 siècles. Au départ, les confréries se présentent sous la forme d'associations autonomes.

    Dans un contexte d’incertitude, mais aussi de surmortalité due aux famines et aux épidémies, les confréries étaient un repère et un soutien.

    Bien souvent, ce sont les confrères qui ont célébré les messes d’enterrement, pour assurer audéfunt de partir en chrétien.

    Il faut attendre les temps modernes pour que s'affirme par les textes le caractère religieux des confréries : ce sont, en Corse, les comptes-rendus des visites pastorales d'Évêques dans les paroisses qui témoignent de l'intérêt porté par l'Église aux confréries.

    C'est le Concile de Trente qui a organisé dans les textes la place des confréries dans l'Eglise.

    Enfin c'est dans les faits, l'action de la confrérie : elle est visiblement placée sous le patronage de l'esprit évangélique que les théologiens appellent la charité fraternelle.

    Cette charité est tout entière dans les six obligations posées par le Christ et rapportées par l'Apôtre Saint  Mathieu :

    « Nourrir ceux qui ont faim, abreuver ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, visiter les malades et les prisonniers, accueillir les étrangers »

    et nos usages y ont ajouté la participation à la liturgie des défunts.  

    Ces devoirs sont reconnus et approuvés par l'ensemble des confrères.

    À cette adhésion s'ajoutent des signes extérieurs : l'habit, le rituel, la prise d'habit, à rapprocher de la cérémonie de la vêture dans l'ordre religieux ou de l'intronisation du Chevalier défenseur de la foi, l'obligation d'avoir un oratoire (chapelle di a Santa Cruci), toute la symbolique des accessoires... Ainsi la confrérie est, et se veut un partenaire privilégié de l'Église.

    À ce titre, elle participe à l'animation de toutes les solennités de l'année liturgique en l'Église paroissiale, mais aussi dans les hameaux, avec un effort particulier pour la fête de la Saint Jean Baptiste et les funérailles.

    En un mot, pour conclure, la confrérie Santa Cruci contribue, grâce à l'action persévérante des confrères, à temps et à contre temps, toujours dans des conditions difficiles, aujourd'hui comme hier, à toujours vivifier et rendre attrayante une longue et ardente tradition de foi et de culture.

    Source : paroisse-porto-vecchio.fr

    Photo Castelli Dominique.

    Partager cet article

    Repost 0

    Commenter cet article