Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corse Images et Histoire

Corse Images et Histoire

Découverte de la Corse : ses paysages, sa Culture, son Histoire, sa Langue.

LA FRANC MAÇONNERIE EN CORSE.

LA FRANC MAÇONNERIE EN CORSE.

La Franc Maçonnerie en Corse.

Il semblerait que la Corse soit terre de Franc Maçonnerie et ce depuis fort longtemps.

En effet la codification de la Franc Maçonnerie remontant à 1717, les premières loges insulaires elles semblent naître en 1750, ce qui fait de l'île de beauté un lieu Franc Maçonnique par excellence.


La première loge, militaire (Saint Louis du Régiment de Guyenne) a été constituée à Bastia le 23 mars 1771.

Jean-Marie Ragon de Bettignies (1781 - 1862), écrit que Théodore a été envoyé en Corse pour y établir une Loge Maçonnique.

Théodore appartenait aux chevaliers teutons et à la Franc Maçonnerie.

Dans une lettre du 31 janvier 1743, il fait référence au Grand Maître de l'Ordre Militaire de la Rédemption tout comme il nommera des chevaliers de la clef d'or.


Ce qui expliquerait selon certains, que la Corse adhère de manière quasi naturelle à la Franc Maçonnerie, serait que les Corses qui sont par essence clanistes, retrouveraient dans la hiérarchie maçonnique, avec des chefs, des codes un état d'esprit rassurant et une manière de s'émanciper rapidement.

"Un Corse sur 100 est Franc-Maçon"

Selon un frère maçon ayant donné une interview au magazine Corsica le 6 août 2008 sous la plume de Antoine Albertini.

Quelques corses célèbres francs maçons :
Théodore de Neuhoff , Saliceti, Sebastiani, les frères de Napoléon , Pasquale Paoli, le député Gavini et tant d'autres…

- Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie de 1807 à 1813, reçu louveteau à 17 ans, à la loge "La Paix", de Toulon, il devient, en 1801, Grand Maître de la Grande Mère Loge de Westphalie.

 - Joseph Bonaparte, roi de Naples puis roi d’Espagne avant de s’exiler plus tard aux États-Unis. Initié franc-maçon à la loge "La Parfaite Sincérité", Marseille. Il devient, en 1804, Grand Maître du Grand Orient de France.

- Louis Bonaparte, frère de Napoléon et père de Napoléon III, il fut Grand Maître adjoint de 1803 à 1806, remplacé par Cambacérès.

- pour rester dans la famille Bonaparte on n’oubliera pas que Joséphine de Beauharnais née Tascher de la Pagerie, épouse de Beauharnais en première noce a été initiée à Strasbourg, alors que le général, son époux y tenait garnison. Puis, épouse de Napoléon Bonaparte elle s’emploie à raviver la Maçonnerie d’Adoption dont elle est la Grande Maîtresse.

La Corse et la franc-maçonnerie ont une longue histoire commune. La première loge, militaire (Saint Louis du Régiment de Guyenne) a été constituée à Bastia le 23 mars 1771. Elle a été suivie, trois ans plus tard, toujours à Bastia, par la loge de la Parfaite Union, dépendant du Grand Orient de France. En 1778, la Loge La Sincère Amitié de Corte envoie une délégation de ses membres visiter La Parfaite Union de Bastia. L’atelier Les Amis Constans fut fondé à Bastia en 1788. Parmi les francs-maçons célèbres on retiendra les noms de Pascal Paoli qui a été initié à Londres le 15 juin 1778 au sein de la loge « Les Neuf Muses », de Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie de 1807 à 1813. Reçu louveteau à 17 ans, à la loge « La Paix», Orient de Toulon.il devient, en 1801, Grand Maître de la Grande Mère Loge de Westphalie, de Joseph Bonaparte, roi de Naples puis roi d’Espagne. Initié franc-maçon à la loge « La Parfaite Sincérité » de Marseille. Il devient, en 1804, Grand Maître du Grand Orient de France, de Louis Bonaparte, frère de Napoléon et père de Napoléon III, il fut Grand Maître adjoint de 1803 à 1806, remplacé par Cambacérès, enfin et pour rester dans la famille Bonaparte on n’oubliera pas que Joséphine de Beauharnais a été initiée à Strasbourg, épouse de Napoléon Bonaparte elle s’emploie à raviver la Maçonnerie d’Adoption dont elle est la Grande Maîtresse.
En savoir plus sur http://www.gadlu.info/corse-lile-de-la-franc-maconnerie.html#pQcsiojxf1LvYyYS.99
- See more at: http://www.gadlu.info/corse-lile-de-la-franc-maconnerie.html#sthash.SYw6FHLd.dpuf
Passage de l'ouvrage de "Paoli un corse des Lumières" de Michel Vergès-Franceschi:
 << Le 21 avril 1778 s'ouvre à Bastia la loge La Sincère Amitié.
Formée de militaires, elle a pour vénérable le sieur Pichon, commissaire des guerres, natif de Metz.
Le premier surveillant est le docteur Raymond, médecin des hôpitaux miliraires. Le second n'est autre que Francesco Gaffori, fils du médecin assassiné.

 

Huit semaines plus tard, le 15 juin, jour de la Saint-Jean d'été, Paoli parrainé par Samuel Johnson et Boswell, membre de la Fraternité des Amis de la Liberté,  est reçu dans la loge des Neuf Muses.

 

 
Celle-ci a été fondée à la Saint-Jean d'hiver (21 décembre 1777) par Bartolomeo Ruspini, chirurgien dentiste du roi d'Angleterre.
Lequel Ruspini, passionné de peinture, est l'ami du peintre Reynolds, auteur d'un portrait de Paoli (...)
 
Cette admission dans une loge parmi les plus huppée de Londres introduit Paoli au sein des élites intellectuelles européennes (...)>>
 
Source : sanguecorsu.blogspot.fr et corsica-guide.com et jdcorse.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article