Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corse Images et Histoire

Corse Images et Histoire

Découverte de la Corse : ses paysages, sa Culture, son Histoire, sa Langue.

NOËL NAISSANCE DE MITHRA.

Noël ne fête pas la naissance de Jésus !

Alors qu’on peine à connaître avec précision l’ANNÉE de naissance de Jésus-Christ (le pape Benoît XVI en personne a admis que Jésus était né 6 ou 7 ans avant Jésus-Christ…), alors qu’on peine à connaître le LIEU de naissance de Jésus, comment peut-on connaître avec précision le JOUR de sa naissance?

 

culte-de-mithra-taureau

Pourquoi on fête Noël le 25 décembre

En premier lieu, rappelons-nous que la célébration de la naissance de Jésus est une pratique très tardive qui n’apparaît que vers l’an 300.

À cette même époque, justement, se propage dans l’Empire romain un culte païen qui inquiète beaucoup l’Église: le Dieu Mithra, divinité indo-iranienne apparue vers 1500 ans avant Jésus-Christ, jouit d’un regain d’intérêt et est vénéré partout dans le bassin méditerranéen.

À tel point que l’empereur Aurélien envisage d’en faire le dieu officiel de l’Empire!

En 274, il officialise donc cette religion et érige même à Rome un splendide temple dédié à Mithra.

Il faut voir dans cette décision d’Aurélien un calcul politique.

Officialiser le culte de Mithra revient à apaiser l’Empire, notamment les peuples fédérés, en proie à de nombreuses révoltes…

Chaque année, donc, Aurélien fait célébrer la naissance du Dieu-Soleil par des jeux somptueux,.......  le 25 décembre!
 

Le choix du 25 décembre provient d’ailleurs du calcul du solstice d’hiver dans le nouveau calendrier julien, on sait aujourd’hui que cette date est erronée…

 

Mithra

L'histoire de Mithra, le "Dieu-Soleil" de Perse, précède le mythe chrétien d'au moins 600 ans.

Mithra a les caractéristiques suivantes en commun avec le Christ: Mithra est né dans une grotte d'une vierge un 25 décembre.

Il était considéré comme un grand sage et un maître qui voyageait beaucoup.

Il était appelé "le bon berger".

Il était considéré comme "la voie, la vérité et la lumière".

Il était encore appelé "le rédempteur", "le sauveur", "le Messie".

Il était associé au taureau.

Son jour sacré était le dimanche, le "jour du Seigneur," des centaines d'années avant l'émergence du mythe du Christ.

Il était particulièrement célébré autour de la période de l'année qui deviendra les fêtes de Pâques.

Il avait 12 compagnons ou disciples.

Il accomplissait des miracles.

Il fut enterré dans un tombeau.

Après trois jours il se leva.

Sa résurrection était célébrée chaque année.

Les paroles de la Cène sont empruntées à celle des sectateurs de Mithra.

Source :webnietzsche.fr

 

La communauté chrétienne prend peur devant l’ampleur du phénomène Mithra.

Pour tenter de contrer l’influence croissante de cette divinité païenne, les autorités religieuses décident d’instaurer une toute nouvelle fête: celle de la naissance de Jésus.

La date du 25 décembre est choisie pour faire un peu d’ombre au soleil Mithra.

Le christianisme, appuyé par l’Empereur Constantin, gagne petit à petit du terrain sur le mithraïsme qui tombe bientôt dans l’oubli…

Les crèches: une ménagerie étonnante.

Quant au bœuf et à l’âne qui décorent régulièrement les crèches de Noël, vous n’en trouverez mention nulle part dans la Bible…

Ces éléments ont été rajoutés tardivement (apparemment, par François d’Assise en 1223) sur la base d’un verset du prophète Esaïe: 

« Un bœuf reconnaît son propriétaire et un âne la mangeoire de son maître: par contre, mon peuple ne me reconnaît pas. »

D’ailleurs, le Concile de Trente, en 1563, interdit les représentations du bœuf et de l’âne!

Face à un protestantisme grandissant, on est alors désireux de manifester plus de rigueur dans l’expression de la foi chrétienne… et on supprime donc certaines croyances fondées sur les seuls évangiles apocryphes.

Cette recommandation fut relativement bien suivie jusqu’au milieu du XVIIe siècle.

Impossible donc de voir des bœufs ou des ânes chez Velasquez, Vignon ou Rubens, par exemple!

Quant à la neige que l’on voit parfois sur certaines crèches…

Avez-vous souvent vu de la neige du côté de Jérusalem?
D'accord ça arrive de temps en temps.
Mais que le petit Jésus soit né sous la neige serait quand même très étonnant.

 

Source : etaletaculture.fr

Pour vous en convaincre…

adoration-des-mages-rubens

 

L’adoration des Mages par Rubens, 1629
adoration-des-mages-velsquez

 

Adoración de los Reyes par Velasquez, 1619
claude-vignon-adoration-des-mages

 

L’adoration des Mages par Claude Vignon, 1625

Puis les esprits s’assouplissent et le bœuf et l’âne réapparaissent petit à petit…

adoration-des-bergers-charles-le-brun-1689

 

L’adoration des Bergers, Charles Le Brun, 1689
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article