Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corse Images et Histoire

Corse Images et Histoire

Découverte de la Corse : ses paysages, sa Culture, son Histoire, sa Langue.

LA TOUR DE MORTELLA.

LA TOUR DE MORTELLA.

La tour vue de la mer

Pour accéder à la tour de la Mortella, située sur la côte est des Agriates, il faut aimer soit marcher, soit avoir le pied marin et posséder un bateau.

La tour n'offre plus aujourd'hui aux regards qu'un pan de mur, surmonté d'une demi couronne de mâchicoulis.

Cette tour tout en jouant le rôle que les autres édifices du même type peuvant être admirés tout autour de la Corse, faisait partie du sytême de défense du golfe de St Florent, commandant l'entrée de ce dernier avec la tour de Vecchiaia, située sur l'autre rive.

La tour aurait été commencée en 1553, terminée en 1555 par Andrea Doria.

Après la guerre, la tour, poste avancé de la citadelle, sera occupée en permanence par une garnison payée par Gènes.

 

Elle assurera pendant deux siècles et demi un rôle de surveillance et de protection notamment pour les agriculteurs venant du cap par bateau, ensemencer les terres des Agriates. La garnison n'est pas trés nombreuse, par exemple en 1715 elle est composée d'un chef de la tour (capo), un bombardier et cinq soldats. Les rotations entre la tour et la citadelle se font par barque.

Au 18eme siècle, l'intérêt stratégique de cet édifice revient au premier plan. Dés 1727 la tour est attaquée par des corses qui essayent de s'emparer de l'armement. Peut-être un groupe de bandits comme il en existait à l'époque. Puis au cours de la guerre d'indépendance, 

Plan de la tour

cette dernière est attaquée en novembre 1760 ou Paoli lui fait tirer dessus. Par la suite Carlo Salicetti prend la tour, faisant prisonnière la garnison génoise. A partir de 1769 la tour redevient le poste avancé de la citadelle, la garnison est maintenant  française.  Mais 


mortel3.gif (17338 octets)
La tour face aux Anglais

aprés la révolution, Les anglais en guerre contre la France républicaine, interviennent en Corse. Le 19 septembre 1793 les six hommes du 16eme d'infanterie légère corse, préfèrent abandonner le site plutôt que de combattre la flotte  anglaise.  La  tour

redevient rapidement française.

En février 1794 vingt six navires anglais sous les ordres de l'amiral Hood qui venaient d'être chassés de Toulon mouillent à Saleccia.

Le 6 février un vaisseau de 74 canons le Fortitude et une frégate de 32 canons le Juno, attaquent la tour par la mer.

Pendant ce temps des troupes anglaises débarquée la veille assiègent par la terre l'édifice. La garnison de 38 hommes résiste.

Après 3 heures de feu les anglais se retirent., les navires endommagés par les boulets rouges crachés par le canon de l'édifice.

Le lendemain les anglais récidivent par la terre avec deux canons. La tour résistera au feu toute la journée du 7 février, toute la nuit suivante et une partie du lendemain.

La garnison finit par se rendre.

La tour avait été définitivement et sérieusement endomagé, mais sa  résistance permis aux troupes française de fortifier les hauteurs environnantes.

A cette occasion l'amiral Nelson impressionné par la solidité du batiment  en fit relever les plans. Quand il fut nommé Lord de l'amirauté, ce dernier  fit construire un chapelet de tours le long des côtes anglaises et irlandaises qui ressemblent étrangement à la tour de la Mortella et qui ont pour nom "Mortello Towers".

".

 

http://histoire.du.nebbiu.pagesperso-orange.fr/monu7.htm

Plan de Situation de la tour

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article