Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corse Images et Histoire

Corse Images et Histoire

Découverte de la Corse : ses paysages, sa Culture, son Histoire, sa Langue.

JEAN CAMILLE NICOLAÏ DE CARBINI BANDIT D'HONNEUR.

JEAN CAMILLE NICOLAÏ DE CARBINI BANDIT D'HONNEUR.

Parmi les neuf frères et soeurs de Jean Camille Nicolaï de Carbini, il y avait un frère, Napoléon, qui fut assassiné par le père de sa promise, et deux soeurs dont l'une épousa un Desanti d'Aullène et la fille de l'autre épousa un Lucchini d'Aullène. Ces liens expliquent la présence sur ce site de cette note sur Jean Camille Nicolaï, un des très rares véritables "bandits d'honneurs" que compte la Corse. Vous trouverez ci-dessous quelques éléments de cette terrible et dramatique histoire.

En Alta Rocca, quand une jeune-fille et un jeune-homme faisaient une fugue amoureuse, on disait "so scapati" ("ils se sont échappés") et leur union était considérée comme un mariage. Ils mettaient ainsi les parents devant le fait accompli et forçaient de cette manière un mariage qu'ils pensaient désapprouvé.

C'est pour cette raison que Napoleon Nicolaï de Carbini et sa promise Catherine Lanfranchi de Porto Vecchio s'ensauvèrent, pensant obtenir de cette manière le consentement du père de Catherine. Hélas, celui-ci, d'un tempérament réputé colérique et violent, intenta une action en justice contre le jeune-homme et ne trouvant pas la décision du juge assez sévère, assassina Napoleon à la première occasion, reprit sa fille et la séquestra.

Le crime du père de Catherine ne fut pas puni par les représentants de la loi ; face à ce déni de justice, Jean Camille, le frère de Napoleon, décida de le venger, tua le père de Catherine et prit le maquis.

Jean Camille Nicolaï, né le 9 juin 1863 à Carbini, fut tué par des gendarmes le 19 avril 1888 au lieu-dit "Testa" de Figari. Il est le fils de Jean Jacques Nicolaï (ca 1837-ca 1907) et de Marie Rachelle Nicolaï (1838-ca 1912). Certaines personnes, se trompant dans les homonymes, prétendent à tort que Jean Camille serait mort de vieillesse à Sartène ; il n'en est absolument rien.

La photo ne correspond pas à Jean Camille Nicolaï. Doc: Site d'Aulléne.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article