Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corse Images et Histoire

Corse Images et Histoire

Découverte de la Corse : ses paysages, sa Culture, son Histoire, sa Langue.

L'ESCLAVE CORSE DEVENU BEY. MOURAD CORSO BEY.

L'ESCLAVE CORSE DEVENU BEY. MOURAD CORSO BEY.

De Jacques Senty ou Santi à Mourad Corso l’itinéraire d’un esclave devenu Pacha : Si la période de son règne est plus précisément cité (1612 à 1631) la date exacte de sa naissance est introuvable.

En tout état de cause, c’est par bribes que l’on peut reconstituer un bref récit de sa vie car chaque historien n’accorde à la vie du fondateur de la dynastie des Mouradites que quelques lignes !

Alors que l’on n’a pas sa date de naissance, il est étrange de constater que les historiens affirment presque à l’unisson qu’il fut enlevé vers l’âge de 9 ans lors d’une razzia barbaresque sur les côtes corses. Selon un document qui me semble sérieux il serait né à Levie en Corse du Sud, quand d’autres parlent de Calvi.

Sa mort est plus facilement identifiable, puisque son tombeau est bien à l’intérieur du Mausolée des Mouradites qui jouxte la Mosquée Hamouda Pacha à Tunis.

Pour en revenir à la vie et l’œuvre de Mourad Bey appelé également Osta Moratto Corso, gionanni Santi ou Senty selon l’orthographe ou la langue. Sa vie sociale commença au plus bas de l’échelle humaine possible vu qu’il était esclave. Rien de grave en fait pour l’époque car tout aussi bizarre que cela puisse paraitre, la méritocratie chez les barbaresques était bien plus spectaculaire que dans notre république.

Et c’est exactement ainsi que de janissaire (militaires convertis capturé en pays chrétiens) au service de Romdnan bey prit du galon car il était courageux et méritant. Tant et si bien qu’il gravit les échelons jusqu’à diriger des troupes et fini par succéder à son maitre pour devenir Bey.

En bon djihadiste il guerroya de temps à autres les chrétiens mais son rôle en tant que Bey était surtout de prélever l’impôt et mater les révoltes. Ambitieux et avide de richesse et de gloire, son activité favorite était le pillage en mer via la course (ancien terme pour désigner la piraterie). A force de Razzier les mers et les côtes il était devenu si riche et si puissant qu’il imposa la supériorité du titre de Bey à celui de Dey il obtint même le titre honorifique de Pacha en 1631. Pour peu de temps car s’est éteint la même année.

Article : par Ahmed Nadja dans Med'in Marseille.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article